DISCOGRAPHIE TEST

DEFINITION :

La discographie test est une intervention à visée diagnostique, sous anesthésie locale, consistant à réaliser une injection de produit de contraste iodé au sein du disque intervertébral par voie postéro-latérale. Elle permet de vérifier l’état du nucléus pulposus. Elle peut être éventuellement suivie d’une injection de corticoïdes.

MATERIEL :

– 1 sarrot stérile
– 1 charlotte
– 1 masque
– 1 paire de gants stérile

– 1 set de soin stérile
– bétadine rouge
– bétadine jaune
– eau stérile

– 1 champ de table
– 1 champ percé
– 1 housse caméra pour la télécommande (si Smart Step)
– compresses stériles
– 2 cupules stériles
– 1 seringue 10cc luer lock
– 1 seringue 20cc
– 1 petite aiguille noire ou bleue
– 1 PL noire longue ou 1 Chiba
– 1 flacon de Xylocaïne 1%
– 1 Omnipaque 180 ou Ioméron 300 (à la demande)
– Stéristrips et pansement

– Appareil de scopie + Ecrans
– Télécommande
– Ecran de rappel Smart Step
– Paravent plombé + pédale

PREPARATION DU PATIENT :

– Bilan sanguin : Plaquettes, TP et TCA.
– Blouse, charlotte et sur surchaussures ;
– Interrogatoire pour allergie iode/Bétadine et pour noter le trajet de la douleur.

INSTALLATION :

– Patient en procubitus, tête en premier, les bras tendus en avant, coussin sous la tête et coussin sous le ventre (pour le confort du patient et pour réduire la cambrure afin de faciliter l’accès au disque intervertébral).
– Installation de l’appareil de scopie et mise en place de l’écran de rappel et du paravent plombé.

– Centrage : crêtes iliaques comme pour le rachis lombaire.
– Protocole : 7.12 Rachis Ponction / Herniectomie / Arthrodèse.

REALISATION DU GESTE :

– Acquisition volumique (du disque intervertébral, du sus-jacent et du sous-jacent, en général les 3 ou 4 derniers disques).
– Choix de l’image de référence par le médecin.
Placer le repère métallique au niveau choisi sur la peau du patient.

– Pour vérifier le bon positionnement, cliquer sur Presc. Biopsie.
Cliquer sur Centré (même nombre d’images au dessus et en dessous de l’image de référence).
Rentrer la position de la table dans Emplacement Biopsie. Si il y a deux niveaux différents de repérage, rentrer la moitié de la distance séparant les 2 niveaux dans l’Emplacement Biopsie.
Rentrer un nombre d’image impaire. Laisser une épaisseur de 1.25 mm.
Cliquer sur Confirmer Presc.Biops. Déplacer la table et lancer l’acquisition.
Cette série apparaît dans la case en bas et à droite de l’écran.
Confirmer ou infirmer le positionnement du (des) repère(s).
– Marquer la position à l’aide d’un feutre dermique et faire la chaîne bétadinée.

– Cliquer sur Presc. Biops. (nbre impair d’images) ou sur Presc.Smart Step (3 coupes).
– Smart Step : épaisseur = 7.5 interv = 5
Confirmer. Continue.
3 cases apparaissent sur l’écran de droite.
Cliquer sur la case du milieu et en bas. Cliquer sur Liste/Sélection. Cliquer sur le patient, la série et sur l’image de référence. Cliquer sur Accepter.
Pour zoomer l’image, cliquer sur Zoom et clic droit de la souris.
Pour déplacer l’image, cliquer sur Parcourir et clic droit de la souris.
Recliquer sur l’image du milieu des 3. Cliquer sur Préparation > le Smart Step est activé.

– Le médecin centre son (ses) aiguilles sous les lasers avec la télécommande.
Pédale : les 3 coupes apparaissent.
Pour ressortir le patient, le médecin appuie sur la pédale de sortie de la table.
– Le médecin injecte le produit de contraste, pouvant reproduire une douleur par augmentation de la pression intra-discale. La reproduction de la douleur ressentie habituellement par le patient permet une localisation précise du niveau douloureux.

FIN DU GESTE :

– Nettoyer le point de ponction.
– Placer les stéristrips et le pansement.
– Retour du patient en décubitus (si hospitalisé).